Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne

 
Accueil du site >  Actualités

Brèves

Sur le Web

Service National des Relation avec les Musulmans
El Kalima
St Philip’s Centre
Christian Muslim Forum
Le Christian Muslim Forum a pour vocation de construire et partager des relations entre chrétiens et musulmans en Angleterre et au-delà.
 
SERIC

Vous êtes chrétien ou musulman et vous avez fait l’expérience de la rencontre de l’autre différent par sa foi et ses pratiques religieuses en échangeant avec lui sur votre manière de vivre et d’exprimer votre foi dans le contexte culturel, religieux, social et politique de notre temps, ou en étant impliqué avec lui dans la vie de quartier, dans le monde du travail, dans l’action culturelle, dans l’action sociale ou politique,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous pensez que bon nombre de chrétiens et de musulmans ont de l’autre ou de sa religion une image faussée par des siècles de déni de l’autre et de sa foi,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous estimez qu’il est indispensable que dans notre société, des porteurs d’expressions religieuses et philosophiques différentes apprennent à se découvrir et à échanger sur ce qu’ils vivent pour construire un monde de justice et de paix.

 
Groupe des Foyers Islamo-Chrétien

Afin de mieux vivre leur différences culturelle et religieuse, des couples islamo-chrétiens ont épruvé le besoin de se retrouver. Depuis 1977, ils se réunissent afin de réfléchir à leur engagement de couple, de mettre en commun leur expérience, et approfondir leur foi.

Le groupe de foyers islamo-chrétiens souhaite partager ses préoccupations, ses découvertes, et aider les couples mixtes. Autonomes, nous avons des liens avec toutes personnes et organisation qui désirent promouvoir le dialogue, le respect entre chrétiens et musulmans.

 
La Maison Islamo-Chrétienne
Quand des cultures différentes s’accueillent, le monde change d’aspect. Musulmans et chrétiens créent "la maison de demain" où l’hospitalité n’est pas un vain mot.
 
ÊTRE CITOYEN D’EUROPE ET HOMME DE FOI
mercredi 29 octobre 2008

ÊTRE CITOYEN D’EUROPE ET HOMME DE FOI CHRÉTIENS ET MUSULMANS, PARTNENAIRES ACTIFS DANS LES SOCIÉTÉS EUROPÉENNES

DÉCLARATION FINALE

Cette rencontre, organisée par le Comité conjoint pour les Relations avec les Musulmans en Europe du Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe (CCEE) et de la Conférence des Églises d’Europe (KEK), avec le soutien financier de l’Union européenne, a réuni, du 20 au 23 octobre 2008, 45 musulmans et chrétiens provenant de 16 pays d’Europe. Elle s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du dialogue interculturel et du 60e anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme des Nations Unies.

Comme chrétiens et musulmans, nous nous sommes réunis ici, dans la ville de Malines, en Belgique, afin de discuter sur le thème Être citoyen d’Europe et homme de foi.

À la suite des profondes transformations qu’elle vit actuellement, l’Europe est en train de devenir une société pluraliste, interethnique, interculturelle et interreligieuse. Et cela en partie à cause des migrations, tant à l’intérieur de ses frontières que provenant de l’extérieur.

Certains pays d’Europe ont une religion d’État, d’autres pas. Cependant, tous adoptent en principe une attitude résolument neutre vis-à-vis de la religion. Cette attitude tend à créé une situation dans laquelle toutes les Églises et religions reçoivent le même traitement, jouissent des mêmes droits et sont tenues d’observer les mêmes devoirs et responsabilités. En certains endroits, on observe une tendance à reléguer progressivement la religion dans la sphère privée, ce qui peut aboutir à sa marginalisation du domaine public, et par suite, à la suppression de toute manifestation publique de la foi.

Les Églises, communautés religieuses et communautés idéologiques d’une part, et l’État de l’autre, sont des entités distinctes qui interviennent dans des domaines différents. Néanmoins, dans toute société démocratique, les premières ont le droit et le devoir de guider leurs membres. L’État doit se garder de mettre ses citoyens dans l’obligation de choisir entre leur loyauté à son endroit et leur fidélité à leurs convictions religieuses. L’État est en droit d’exiger de tous ses citoyens un engagement clair et public en faveur de la démocratie et une attitude responsable en vue de leur intégration dans la vie, la culture et les traditions du pays.

Comme chrétiens et musulmans, nous déclarons que nous sommes citoyens et croyants, et non pas citoyens ou croyants. Nous sommes donc appelés à travailler main dans la main avec l’État auquel nous appartenons selon les modalités les plus appropriées, sans devenir pour autant des subalternes du gouvernement. Nous disons cela parce que nous sommes convaincus que les communautés religieuses et l’État doivent construire ensemble le bien commun. Cette conviction découle de notre sentiment d’appartenance non seulement à nos dénominations respectives, mais aussi à l’entreprise collective qu’on appelle citoyenneté. Nous croyons que l’unité et la diversité de nos sociétés contribuent à les enrichir et à les rendre meilleures.

Comme chrétiens et musulmans, nous croyons que le futur de nos sociétés européennes dépendra en grande partie de notre volonté, comme citoyens et hommes de foi, de préserver et développer les fondements culturels et religieux de l’Europe, ainsi que de la possibilité qui nous sera donnée d’y contribuer.

Comme chrétiens et musulmans, nous croyons au principe d’intégration. Ce principe ne doit jamais comporter l’obligation de renoncer à notre identité religieuse, ce qui pourrait être le cas si on nous interdisait de porter ou d’exposer des symboles religieux dans les lieux publics, ou si on nous empêchait de célébrer nos fêtes religieuses sous prétexte qu’elles risquent de heurter la sensibilité des autres croyants ou qu’elles vont à l’encontre des principes de l’État laïc.

Comme chrétiens et musulmans, nous reconnaissons le droit à la liberté de conscience, le droit de changer de religion ou de décider de vivre sans religion, et le droit de manifester publiquement et de proclamer nos convictions religieuses sans être ridiculisés ou réduits au silence par les préjugés, les stéréotypes intentionnels et l’ignorance.

Comme chrétiens et musulmans, nous croyons que le dialogue consiste autant à écouter qu’à parler, en nous permettant ainsi d’approfondir notre connaissance mutuelle. C’est pourquoi nous affirmons la nécessité d’écouter les femmes et les hommes dans tous les domaines du leadership de la société civile.

Ce dialogue doit exister non seulement entre nous, musulmans et chrétiens, mais aussi avec les autres grandes religions et traditions humanistes. Lorsque ce dialogue débouche sur l’action, celle-ci peut également inclure les ONG, conseils religieux et autres organisations communautaires. Nous apprenons ainsi à guérir les blessures de la division dues aux conflits du passé, afin de devenir vraiment des ambassadeurs de réconciliation. Pour cela, il est nécessaire de nous connaître les uns les autres.

Comme chrétiens et musulmans, nous affirmons par-dessus tout l’importance du témoignage de notre religion et de nos traditions respectives. Nous offrons un témoignage commun du fait que l’homme découvre son identité à travers sa relation à Dieu. Cela nous amène à affirmer l’importance primordiale et le rôle vital de la famille, de la dignité humaine, de la justice sociale, et de la défense de l’environnement. Cela exclut également tout recours à la violence au nom de la religion. Nous condamnons par ailleurs toutes les formes militantes et hostiles du laïcisme qui créent des discriminations entre les citoyens et ne laissent plus aucune place à la foi et à la pratique religieuse. Nous soutenons non seulement l’engagement social des communautés religieuses, mais aussi leur appel commun à vivre selon la Parole de Dieu.

Comme chrétiens et musulmans, nous appelons à un approfondissement de notre connaissance mutuelle, en ouvrant les mosquées et les églises aux visiteurs des autres communautés et en apprenant des personnes engagées. Cela inclut des rencontres entre spécialistes et des échanges universitaires. Nous devons nous intéresser à l’esprit des religions autant qu’à leur apparence extérieure. Nous nous engageons à éviter toute généralisation à propos de l’« Autre ».

Les droits humains sont universels, et parmi eux, il y a le droit à la liberté de religion. Nous appelons de nos vœux un partenariat entre chrétiens et musulmans en Europe afin de promouvoir ce droit fondamental. La solidarité avec ceux qui souffrent dans et hors d’Europe doit être encouragée, et une médiation doit être offerte chaque fois que possible.

L’identité comporte de nombreuses couches, dont l’une est la religion. À l’image d’une corde dont la solidité dépend de ses nombreux fils torsadés, notre identité est celle d’Européens, de citoyens de tel ou tel pays, ayant une certaine origine ethnique. Nous sommes stimulés à bâtir des ponts entre les cultures et les religions. L’Europe est appelée à devenir un laboratoire de connaissance mutuelle pour les musulmans et les chrétiens.

Notre désir pour les générations futures est qu’elles vivent en paix et en harmonie en tenant compte de nos différences religieuses, et qu’elles travaillent au progrès de la société. Le dialogue interreligieux doit débuter très tôt, là où les enfants et les jeunes se rencontrent et prennent conscience de leurs différences, c’est-à-dire dans les salles de classe et les cours de récréation de nos collèges et dans nos communautés religieuses. Cela demande des projets spécifiques au niveau local.

En tant que participants, nous nous engageons à diffuser le contenu de ce document dans nos communautés et structures respectives, et à encourager son application concrète tant au niveau national que local. Nous recommandons qu’une conférence soit organisée pour en assurer le suivi, et nous suggérons qu’elle se tienne dans deux ans, afin de vérifier les progrès accomplis en réponse aux défis que nous avons indiqués, et d’envisager les nouvelles questions qui pourraient se présenter.

Mechelen/Malines, 23 Octobre 2008


Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Jean-Loup/Abd-El-Halim Herbert, notre frère...
    21 juin 2005

  2. Le père René Mazenod, notre ami...
    22 juin 2005

  3. Association La Vie Nouvelle
    22 juin 2005

  4. ATTENTATS DE LONDRES
    8 juillet 2005

  5. Réactions aux attentats de Londres
    30 octobre 2005

  6. Des nouvelles de Soul of Europe
    20 février 2006

  7. Décès du Père Gilles Couvreur
    15 mai 2006

  8. Message des communautés chrétiennes de Trappes, addressé au musulmans de Trappes
    24 septembre 2006

  9. Réaction à l’émission "Complément d’enquête"
    18 novembre 2006

  10. Ma rencontre avec le Saint Père,
    25 novembre 2006

  11. Rapport moral 2006
    15 mai 2007

  12. Compte rendu de l’Assemblée générale GAIC du 12 mars 2007
    15 mai 2007

  13. Voyage à Leicester, Visite de « St Philip’s Centre »
    5 septembre 2007

  14. Rencontre entre le pape Benoit XVI et l’ancien Président de la République d’Iran, Mohhammed Khatami
    5 septembre 2007

  15. L’hégémonie est la violence des forts
    6 mars 2008

  16. Rencontre islamo-chrétienne à Jamhour sur le thème « Ensemble autour de Marie »
    13 avril 2008

  17. Intervention du cardinal Barbarin au premier Congrès sur la Miséricorde
    13 avril 2008

  18. ÊTRE CITOYEN D’EUROPE ET HOMME DE FOI
    29 octobre 2008

  19. An Easter Message for 2009
    9 avril 2009

  20. Message de Noël 2009
    16 décembre 2009

  21. Message de Pâques 2010
    30 mars 2010

  22. Voeux de Ramadan 2010
    10 août 2010

  23. Message à l’occasion de l’Aïd-el-Fitr 2010
    8 septembre 2010

  24. Voeux
    20 décembre 2010

  25. Communiqué de presse
    15 mars 2011

  26. Easter Greetings
    16 avril 2011

  27. Message de Pâques 2011
    23 avril 2011

  28. "Sur les voies de l’amour"
    22 juin 2011

  29. Message de Ramadan 2011
    31 juillet 2011

  30. Lettre au Président Sarkosy
    13 septembre 2011

  31. Après la demande de reconnaissance de l’Etat palestinien : quelles sont les perspectives pour l’Etat de Palestine, quelle est la solidarité souhaitable, quel peut être l’engagement des chrétiens et des musulmans ?
    3 décembre 2011

  32. Jusqu’où peut aller le dialogue islamo-chrétien ?
    13 décembre 2011

  33. Message de Noël 2011
    22 décembre 2011

  34. Chrétiens et Musulmans en dialogue !
    15 février 2012

  35. Message de Pâques 2012
    7 avril 2012

  36. Une journée au parc expo du Bourget.
    22 avril 2012

  37. La lettre 37 du GAIC est parue
    25 avril 2012

  38. Noël 2012
    21 décembre 2012

  39. Message de Pâques 2013
    27 mars 2013

  40. Message de Ramadan 2013
    10 juillet 2013

  41. Lettre aux Responsables catholiques et musulmans
    8 octobre 2013

  42. Mabrouk Aïd
    14 octobre 2013

  43. Message du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne suite à votre voyage auprès des réfugiés syriens
    24 octobre 2013

  44. 20 ans du GAIC - Remerciements
    3 décembre 2013

  45. Message de Noël 2013
    25 décembre 2013

  46. Message de Ramadan 2014
    26 juin 2014

  47. Communiqué
    15 août 2014

  48. Aïd El Adha 2014
    4 octobre 2014

  49. Pierre et Mohamed dans la région Lyonnaise
    10 octobre 2014

  50. Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes 2014
    novembre 2014

  51. The Week of Christian-Muslim Encounters for 2014
    novembre 2014

  52. Accompagner la mort comme une étape
    15 novembre 2014

  53. Message de Paix à l’occasion de Noël 2014
    25 décembre 2014

  54. Attentat du 7 janvier 2015
    7 janvier 2015

  55. Message de Pâques 2015
    2 avril 2015

  56. Communiqué
    8 mai 2015

  57. Voeux de l’Aïd el Fitr 2015
    17 juillet 2015

  58. IN MEMORIAM, Jean LAFOSSE-MARIN, administrateur du GAIC
    24 juillet 2015

  59. Aid El Adha
    23 septembre 2015

  60. Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes 2015
    12 novembre 2015

  61. Communiqué
    14 novembre 2015

  62. Y a-t-il un Salut possible pour l’Autre dans nos traditions respectives ?
    18 novembre 2015

  63. Noël et Mawlid
    23 décembre 2015

  64. Imams et prêtres : quelle formation pour aujourd’hui ?
    30 janvier 2016

  65. Veoux de Pâques 2016
    26 mars 2016

  66. Soirée de partage fraternel - Concert de Chants Sacrés - Rupture du Jeûne
    27 juin 2016

  67. Voeux Aïd el Fitr 2016
    7 juillet 2016

  68. Communiqué
    27 juillet 2016

  69. Ensemble avec Marie 2017
    25 mars 2017

  70. Communiqué du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne (GAIC)
    3 mai 2017

  71. Week-end d’Amitié Islamo-Chrétienne à Taizé 5 au 8 mai 2017
    5 mai 2017

  72. Proposition de questionnaire aux candidats des législatives 2017
    13 juin 2017

  73. Lettre N° 47
    28 juillet 2017

  74. Le GAIC à Taizé pour la semaine de rencontres des 18-35 ans, du 20 au 27 août 2017
    5 octobre 2017

  75. 17ème Semaine de Rencontres Islamo-Chrétiennes - Communiqué de Presse
    12 octobre 2017

  76. Une cartographie des différents évènements se déroulant au cours de la SERIC 2017
    27 octobre 2017