Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne

 
Accueil du site >  Editos
Type Article :
Edito

Sur le Web

Service National des Relation avec les Musulmans
El Kalima
St Philip’s Centre
Christian Muslim Forum
Le Christian Muslim Forum a pour vocation de construire et partager des relations entre chrétiens et musulmans en Angleterre et au-delà.
 
SERIC

Vous êtes chrétien ou musulman et vous avez fait l’expérience de la rencontre de l’autre différent par sa foi et ses pratiques religieuses en échangeant avec lui sur votre manière de vivre et d’exprimer votre foi dans le contexte culturel, religieux, social et politique de notre temps, ou en étant impliqué avec lui dans la vie de quartier, dans le monde du travail, dans l’action culturelle, dans l’action sociale ou politique,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous pensez que bon nombre de chrétiens et de musulmans ont de l’autre ou de sa religion une image faussée par des siècles de déni de l’autre et de sa foi,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous estimez qu’il est indispensable que dans notre société, des porteurs d’expressions religieuses et philosophiques différentes apprennent à se découvrir et à échanger sur ce qu’ils vivent pour construire un monde de justice et de paix.

 
Groupe des Foyers Islamo-Chrétien

Afin de mieux vivre leur différences culturelle et religieuse, des couples islamo-chrétiens ont épruvé le besoin de se retrouver. Depuis 1977, ils se réunissent afin de réfléchir à leur engagement de couple, de mettre en commun leur expérience, et approfondir leur foi.

Le groupe de foyers islamo-chrétiens souhaite partager ses préoccupations, ses découvertes, et aider les couples mixtes. Autonomes, nous avons des liens avec toutes personnes et organisation qui désirent promouvoir le dialogue, le respect entre chrétiens et musulmans.

 
La Maison Islamo-Chrétienne
Quand des cultures différentes s’accueillent, le monde change d’aspect. Musulmans et chrétiens créent "la maison de demain" où l’hospitalité n’est pas un vain mot.
 
Editorial de la lettre 37
mercredi 25 avril 2012
par Ove Ullestad

Dialogue interreligieux et fraternité

La fraternité fait partie des valeurs de la République française depuis les temps révolutionnaires, mais inscrite de manière formelle, avec la liberté et l’égalité, dans la Constitution de 1848. Depuis plus de 150 ans ! La fraternité, comme toutes les valeurs, visent ce qu’une société estime bon, bien et juste, ce qui devrait être, ce que nous devrions faire, être ou vivre. C’est donc un idéale à atteindre, collectivement et individuellement. Un sondage fait au mois de mars 2011 sur l’attachement des Français aux trois valeurs de la République donne un éclairage étonnant : seulement 14% des sondés se disent attachés à la fraternité, 36% à l’égalité, et 47% à la liberté. Selon le même sondage, 60% répondaient qu’il y a, depuis une dizaine d’années, de moins en moins de fraternité. Une valeur en perte de vitesse ? Dans tous les cas, elle suscite des interrogations. Peut-être le mot est davantage remplacé par la solidarité, par l’entraide, par le partage ? Sauf que ces mots-là ne sont pas autre chose que la manifestation concrète, l’expression visible et palpable de la valeur fraternité.

Le mot « fraternité » est d’ailleurs extraordinairement bien choisi. Il fait penser à la parenté entre frères et sœurs, la fratrie. Qu’on aime ou qu’on aime moyennement ou qu’on n’aime pas notre frère ou sœur ne change rien au fait que nous sommes, de fait, frère et sœur. C’est pour cela que la fraternité ne relève pas de bons sentiments. C’est aussi pour cela qu’elle devient particulièrement exigeante, et c’est aussi pour cela que la fraternité n’est jamais acquise, mais qu’elle est continuellement à construire.

La tentation de donner à la fraternité une limitation est omniprésente, dans le discours politique, comme dans le discours religieux. Affirmer, par exemple, que ne peuvent prétendre au titre de « frères » que ceux qui sont baptisés, que ceux qui appartiennent à la même Eglise, que ceux qui appartiennent à la même religion, que ceux qui appartiennent à la même nation, que ceux qui sont Français, que ceux qui appartiennent à la même ethnie, que ceux qui sont mes semblables....relève d’une logique sectaire.

L’humanité s’invente là, la notion de citoyenneté s’invente aussi là. L’idéale de la fraternité est ainsi une puissance d’humanité, et c’est précisément cela qui donne à la fraternité sa radicalité. Parce que nous ne savons guère aimer que nous-mêmes ou nos proches ou nos semblables, parce que nos désirs sont égoïstes, presque toujours, enfin, parce que nous sommes confrontés non seulement à nos proches, ceux que nous aimons, mais aussi à ceux que nous n’aimons pas. Plus l’amour fait défaut, plus la fraternité est nécessaire. Mais il est sans doute vrai aussi que lorsque l’amour est présent, les autres valeurs, toutes, suivent spontanément, comme coulant de source.

Ainsi, la liberté, l’égalité, la fraternité ne sont pas des valeurs plus grandes avec Dieu que sans Dieu, même si j’aurais tendance à croire qu’elles sont plus urgente encore avec la foi, qu’elles ont plus belles encore avec la foi. Le dialogue islamo-chrétien est un lieu particulier où l’éducation à la fraternité se fait continuellement, où la fraternité trouve son sens, où elle s’exprime et se manifeste. C’est aussi cette expérience là que nous souhaitons partager et faire vivre.

Ove Ullestad Co-président du GAIC


Répondre à cet article
Articles de cette rubrique
  1. Edito lettre 34
    5 juillet 2010

  2. "Les amis de Dieu " contre tous les terrorismes"
    5 janvier 2011

  3. Editorial de la lettre 36
    30 avril 2011

  4. Editorial de la lettre 37
    25 avril 2012

  5. Edito lettre 38
    10 avril 2013

  6. Lettre N°40
    1er novembre 2013

  7. Lettre N°41
    15 mars 2014

  8. Lettre N°42
    2 juillet 2014

  9. Lettre 43
    28 février 2015

  10. Edito lettre 44
    30 juin 2015

  11. Edito Lettre 45
    13 janvier 2016

  12. Editorial de la lettre 46
    25 janvier 2017

  13. Editorial de la lettre 47
    29 juillet 2017

  14. Editorial de la GAIC News N1
    20 décembre 2017

  15. Un nouveau site pour le GAIC
    10 avril 2018