Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne

 
Accueil du site >  Témoignages

Sur le Web

Service National des Relation avec les Musulmans
El Kalima
St Philip’s Centre
Christian Muslim Forum
Le Christian Muslim Forum a pour vocation de construire et partager des relations entre chrétiens et musulmans en Angleterre et au-delà.
 
SERIC

Vous êtes chrétien ou musulman et vous avez fait l’expérience de la rencontre de l’autre différent par sa foi et ses pratiques religieuses en échangeant avec lui sur votre manière de vivre et d’exprimer votre foi dans le contexte culturel, religieux, social et politique de notre temps, ou en étant impliqué avec lui dans la vie de quartier, dans le monde du travail, dans l’action culturelle, dans l’action sociale ou politique,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous pensez que bon nombre de chrétiens et de musulmans ont de l’autre ou de sa religion une image faussée par des siècles de déni de l’autre et de sa foi,

Vous êtes chrétien ou musulman et vous estimez qu’il est indispensable que dans notre société, des porteurs d’expressions religieuses et philosophiques différentes apprennent à se découvrir et à échanger sur ce qu’ils vivent pour construire un monde de justice et de paix.

 
Groupe des Foyers Islamo-Chrétien

Afin de mieux vivre leur différences culturelle et religieuse, des couples islamo-chrétiens ont épruvé le besoin de se retrouver. Depuis 1977, ils se réunissent afin de réfléchir à leur engagement de couple, de mettre en commun leur expérience, et approfondir leur foi.

Le groupe de foyers islamo-chrétiens souhaite partager ses préoccupations, ses découvertes, et aider les couples mixtes. Autonomes, nous avons des liens avec toutes personnes et organisation qui désirent promouvoir le dialogue, le respect entre chrétiens et musulmans.

 
La Maison Islamo-Chrétienne
Quand des cultures différentes s’accueillent, le monde change d’aspect. Musulmans et chrétiens créent "la maison de demain" où l’hospitalité n’est pas un vain mot.
 
La Foi : Une Rencontre personnelle avec Dieu
samedi 12 mai 2007
par Francis Gras
Priants parmi d’autres priants : tel était un des aspects de la vocation des frères de Tibherine. Comme l’attestent les écrits de leur prieur Christian de Chergé, ils ont manifesté cette vocation de multiples manières avec les musulmans qui étaient leurs voisins ou qu’ils accueillaient dans leur hôtellerie.

Dans le cadre de la SERIC 2006, nous avons voulu interroger deux croyants de chacune de nos deux religions sur la façon dont ils vivent leur relation personnelle avec ce Dieu unique auquel nous croyons. Claude Geffré , prêtre dominicain, auteur de plusieurs ouvrages de théologie sur le dialogue inter-religieux et Ahmed Benalioua, membre d’une confrérie soufie et de l’association « Terres d’Europe » ont accepté de témoigner avec beaucoup d’authenticité lors d’une rencontre dans une salle du quartier latin ; Voici un résumé de l’intervention du Père Claude Geffré.

Le Dieu que les croyants, Juifs musulmans et Chrétiens, invoquent est bien le même Dieu . Jean-Paul II lui-même l’a affirmé lors de son discours prononcé à Casablanca le 21 août 1985.

Il y a continuité pour les trois religions avec le Dieu révélé dans l’ancien Testament . Pour preuve C. Geffré cite le verset 84 de la sourate III " Nous croyons en Dieu et à ce qu’il a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Jacob, et les tribus et ce qu’il a donné à Moïse, à Jésus et en dernier lieu à Mohamed".

En revanche il y a divergence sur la place de Jésus Christ. Pour nous chrétiens celui-ci est le OUI définitif de Dieu à l’Homme , l’achèvement de la révélation . Mais l’Eglise reconnaît que l’Islam peut être une voie de salut pour les hommes et les femmes de bonne volonté qui accomplissent la volonté de Dieu conformément aux enseignements du Prophète. Ainsi il est écrit dans une déclaration Du concile Vatican II « L’Eglise regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu UN créateur du ciel et de la terre , qui se soumettent aux décrets divins même s’ils sont cachés comme s’est soumis Abraham auquel la foi musulmane se réfère » ( Nostra aetate N°2)

Une même convergence rapproche les fidèles des trois religions dans la prière. C’est le propre du Judaïsme, de l’Islam et du Christianisme d’invoquer Dieu comme un TU et d’instaurer avec lui une relation personnelle, contrairement aux religions de l’Extrème-Orient qui n’affirment pas la transcendance de Dieu.

Pour Claude Geffré cette invocation personnelle de Dieu s’établit à partir de cette affirmation inouïe révélée par le Christ d’un Dieu Père éternel d’un Fils éternel.. Ce Dieu révélé en Jésus-Christ est à la fois Vie et Union Père-Fils et Saint-Esprit. En invoquant Dieu comme Père, dit C. Geffré, je reconnais que je reçois mon existence d’UN autre et en même temps je m’identifie comme fils et comme homme appelé à travailler avec d’autres hommes et femmes en vue du royaume. Il y a en effet un lien étroit entre Dieu désigné comme Père et la prédication du royaume qui vient et auquel tous les enfants de Dieu sont appelés et pas seulement les membres du peuple élu.

L’expérience Chrétienne c’est également la découverte de la gratuité de l’amour de Dieu. L’être de Dieu est dans la transcendance de l’Amour qui prend la forme paradoxale de la faiblesse, de l’humilité, de la souffrance et même de la mort. Pour nous chrétiens cela n’altère pas la transcendance de Dieu mais nous invite à la quête d’un Dieu plus grand dans la perfection de l’Amour. Nous chrétiens avons beaucoup à recevoir de la tradition spirituelle de l’Islam notamment vis à vis de la transcendance de Dieu mais nous avons aussi à partager avec les descendants d’Abraham l’invocation de Dieu comme Père dans la mesure où nous sommes les uns et les autres accablés par le poids du mal et par les excès de la violence

C. Geffré a terminé son intervention en évoquant la rencontre d’Abraham et des trois mystérieux personnages au Chêne de Mambré préfiguration des qualités d’accueil et de convivialité présentes dans les trois traditions religieuses.


Répondre à cet article